Cookie Consent by Free Privacy Policy Generator

En livraison uniquement

  • Hauts de Seine (presto) Hauts de Seine (presto)
Hand

Cosa si mangia Tutto il resto è noia ragazzi

Cosa si mangia

Icon

Tous nos plats ont une storia, et avant de finir dans votre bouche, nos recettes sont nées dans nos souvenirs d’Italie. Alors installez vous, attachez votre serviette et défaites votre ceinture : 1h30 d’arrêt (en moyenne). Tutto va bene.

Caponata della Nonna

Mamma Lisa n’est pas contente que ce plat porte le nom de la Nonna qui veut dire grand mère en italien)). Mais bon c’est un peu elle qui lui a appris à la faire et Mamma Lisa a peaufiné l’oeuvre.

Fusilli Mamma Lisa

Le seul plat à base de crème toléré par le père de Sandro, sicilien pur et dur, parce qu’on se régale avec le mélange des petits pois, de la pancetta, des champignons et de la crème.

Paccheri alla Norma

Notre forme de pâtes préférées avec des aubergines fondantes, la sauce tomate dont on a le secret, beaucoup de basilic et de la ricotta salata fraîchement rapée.

Linguine alle Vongole

Ail, huile d’olive, vin blanc et persil plat. Pour les amateurs, on rajoute du “peperoncino” et on voyage à Fregene au bord du littoral romain.

Diavola

Si on devait partir avec une pizza sur un île déserte, ce serait elle.

Supplì

Un des must de la street food romaine. Attention, ne pas confondre avec les arancini.

Tiramisù

Il parait que c’est le meilleur du monde… selon nos mamans 😉

Caponata della Nonna

Fusilli Mamma Lisa

Paccheri alla Norma

Linguine alle Vongole

Diavola

Supplì

Tiramisù

Mamma Lisa n’est pas contente que ce plat porte le nom de la Nonna qui veut dire grand mère en italien)). Mais bon c’est un peu elle qui lui a appris à la faire et Mamma Lisa a peaufiné l’oeuvre.
Le seul plat à base de crème toléré par le père de Sandro, sicilien pur et dur, parce qu’on se régale avec le mélange des petits pois, de la pancetta, des champignons et de la crème.
Notre forme de pâtes préférées avec des aubergines fondantes, la sauce tomate dont on a le secret, beaucoup de basilic et de la ricotta salata fraîchement rapée.
Ail, huile d’olive, vin blanc et persil plat. Pour les amateurs, on rajoute du “peperoncino” et on voyage à Fregene au bord du littoral romain.
Si on devait partir avec une pizza sur un île déserte, ce serait elle.
Un des must de la street food romaine. Attention, ne pas confondre avec les arancini.
Il parait que c’est le meilleur du monde… selon nos mamans 😉